Implantez et développez votre activité en Loire-Atlantique

02 40 48 48 00

CONTACTEZ-NOUS

bande accueil

Projet TERRA INNOVA à Saint-Aignan-de-Grandlieu

8 000 m2 de bureaux construits près de l’aéroport

Perspective Terra Innova

Transfert de Nantes-Atlantique ou pas ? Peu importe, répondent Loire-Atlantique développement et la chambre de commerce. Terra Innova ouvrira son premier bâtiment en novembre.

« Terra Innova répond à un besoin croissant d’immeubles de bureaux dans le sud-Loire, explique Nicolas Javel, responsable des investissements à la LAD-SELA. Nous espérons louer ou vendre l’ensemble des cinq bâtiments dans les cinq ans qui viennent. » C’est la chambre de commerce et d’industrie (CCI) qui se charge de la commercialisation.

Au total, le projet Terra Innova portera sur 8 000 m2 de bureaux, à Saint-Aignan-de-Grandlieu, en voisinage avec l’entreprise Dachser. Un investissement de près de six millions, dont 4,3 pour les bâtiments, financé à 50/50 par LAD-SELA et la CCI.

 

À trois km du Min

Mais pourquoi investir là, aux portes de la zone aéroportuaire ?« Qu’il y ait transfert de l’aéroport ou pas, cela ne change rien pour nous, répond Nicolas Javel.La plupart des entreprises qui sont installées ici, sur cette zone D2A, ne travaillent pas en lien avec l’aéroport. Si celuici part à Notre-Dame-des-Landes, Airbus restera ici et ses sous-traitants également ! » Les concepteurs de ce projet y croient d’autant plus qu’outre Airbus et les milliers d’emplois de cette zone D2A, il y a le fort potentiel de développement du technocampus Océan et de l’institut de recherche technologique (IRT) Jules-Verne.« Et nous ne serons qu’à trois kilomètres à vol d’oiseau du nouveau marché d’intérêt national, à la porte de Rezé », note Nicolas Javel. Côté bus, c’est la ligne 98 qui dessert la zone. Ces 8 000 m2 de bureaux, la Sela et la CCI espèrent les louer ou les vendre, selon l’intérêt de leurs clients. La plus petite surface est de 40 m2 .

 

Dans un éco-parc

« Pour l’heure, un client a réservé un millier de mètres carrés en location, ajoute Nicolas Javel. Le premier bâtiment, de 1 800 m2 , ouvrira en novembre. Nous sommes en contact avec d’autres clients, qui réfléchissent à une installation en sud-Loire, plutôt que d’affronter les bouchons matinaux de Cheviré dans le sens sud nord. » Outre la proximité du périphérique, le cadre de ces nouveaux bureaux pourrait tenter des entrepreneurs. On parle bien d’un éco-parc tertiaire, avec plan d’eau et parc paysager à l’arrière, dans le bois des Renardières.« On n’a pas abattu un seul arbre pour bâtir Terra Innova », dit fièrement Nicolas Javel.« L’orientation des façades a été guidée par la volonté d’aménager des bureaux en relation avec ce cadre remarquable », résume l’architecte Joël Gimbert. À terme, snack, salle de sport, douches et vestiaires seront aménagés.

 

Journaliste : Michel TANNEAU – OUEST FRANCE du 13/01/2017

 

Pour tous renseignements complémentaires : Monsieur Nicolas JAVEL, responsable du Pôle Investissement se tient à votre disposition. 02 40 20 20 44

 

 

Enregistrer